Notre société offre des ateliers d’initiation aux hiéroglyphes destinés aux jeunes de tous âges et pouvant s’offrir dans les écoles ou lors de tout autre événement. Ceux-ci se composent d’une courte présentation avec support visuel et d’un atelier ludique permettant en outre de se familiariser avec quelques signes hiéroglyphique et d'écrire son nom à partir de ceux-ci. 

Pour de plus amples informations, n’hésitez-pas à nous contacter.


Chapitre de Montréal de la Société pour l’Étude de l’Égypte ancienne 
Tél : 514-353-4674 ou 450-679-7447
Courriel : info@sseamtl.org

Atelier d'initiation aux hiéroglyphes 
Photos prises dans le cadre des Samedis Nature en famille offerts par les Cercles des jeunes naturalistes. 

Crédit photo : Michel Gervais 

À la recherche de l'Égypte ancienne au Canada
À LA RECHERCHE DE L’ÉGYPTE ANCIENNE AU CANADA
Le projet 

Qu'est-ce que c'est ? 

Depuis toujours, l'ancienne Égypte a fasciné le public. Il y a maintenant plus de 200 ans, l'Occident redécouvrait cette merveilleuse civilisation et les Canadiens eux aussi, partageant cette fascination, ramenèrent à partir du 19ème siècle des objets en provenance d'Égypte. Aujourd'hui, il est interdit de ramener de tels «souvenirs» et c'est dire que tout le matériel existant dans nos musées canadiens représente les seuls témoins de la civilisation de l'Égypte ancienne que nous ne posséderons jamais. Voilà pourquoi il est impératif d'identifier ces objets et de les documenter.  

Depuis son lancement en septembre 2006,  le projet «À la Recherche de l'Égypte ancienne au Canada» poursuit son objectif d'identifier et de documenter les artefacts égyptiens des musées partout au Canada. Son but est de faire connaître ces collections et  de les publier, objectifs que plusieurs petits et grands musées n'ont pas toujours les ressources pour ce faire. Cette initiative permettra l'accessibilité de ces collections aux chercheurs et au public en général, tout en élargissant nos connaissances non seulement sur les objets eux-mêmes mais aussi sur les individus qui ont permis la création de ces collections. De plus, la recherche montrera l'impact que continue d'avoir l'Égypte ancienne sur l'architecture et les créations artistiques dans toutes les régions du Canada. En définitive, nous espérons susciter l'intérêt et sensibiliser les Canadiens à cette merveilleuse civilisation de l'Égypte ancienne en montrant les liens certains que le Canada entretient avec elle et l'influence toujours vivante qu'elle génère à travers l'art et l'architecture.
SITES ARCHITECTURAUX

Éléments d'architecture, monuments d'inspiration égyptienne, peintures, sculptures et autres.

Ex. Wolfe - Montcalm Monument à Québec, obélisque des Généraux Wolfe et Montcalm dans le Parc des Gouverneurs près du Chateau Frontenac
 MODÈLE POUR LES ENTRÉES

A. MUSÉES ET INSTITUTIONS

Nom du Musée/Institution
Adresse
Téléphone, courriel et site Internet si applicable
Personne en charge (conservateur, directeur, autres (informations incluses uniquement pour la base de données)  

Histoire de l'institution
  • date de la fondation
  • informations relatives aux fondateurs, faits marquants dans le développement, intérêts de la collection, nombres d'objets conservés dans l'institution.
  • photographie extérieure de l'édifice
  • historique de la collection égyptienne ou des artefacts
  • date de la création de la collection
  • taille de la collection
  • description générale des objets (types, périodes, etc.)
  • photographie de la galerie si applicable
  • artefacts vedettes que l'institution désire mettre en exposition
  • brève description, incluant la taille
  • photographies 

B. SITES

Nom du Site
Architecte/artiste et Date
Adresse/localisation
Téléphone, courriel, ou site Internet si applicable

Histoire du Site
  • date de construction/création
  • informations pertinentes sur l'architecte/le designer et/ou l'artiste
  • commentaires sur les circonstances entourant sa création, le créateur lui-même, la signification de la structure ou du site
  • photo du Site
  • note sur son existence présente, l'accessibilité, etc. si approprié.


CRITÈRES D'INCLUSION POUR UN OBJET OU UN SITE

Funéraire: de taille significative (6 mètres pour un obélisque)
Unique: doit être original (e.g. la statue cube de Wotton)
De valeur historique (e.g. tombe de Sir John A. MacDonald)

Architectural: doit utiliser un design ou motif pharaonique connus tels que: obélisque,
pyramide, pylône, colonne, disque ailé ou autres

Artistique: doit être un objet majeur dans un lieu accessible et par un artiste reconnu.

Pour télécharger le modèle cliquez ICI
Pierre tombale de Anne Thisdale, influence d'une statue-cube
Momie de Ouenenef au Musée de l'Amérique française à Québec
Urne funéraire appartenant à la famille Gignac, XIXe s.
Fisgard Lighthouse, construit en 1860 en Colombie Britanique avec sa cierne de goût égyptien
Cinéma V, Montréal
Pyramide de Sainte-Foy, Qc
CE QUE NOUS AVONS RÉALISÉ

Recherche et travail sur le terrain
À ce jour, 43 musées et institutions ainsi qu'un nombre semblable d'édifices, monuments funéraires et objets artistiques ont été identifiés et sont inclus dans les dossiers actifs du projet. Le travail a commencé par la recension de publications tels que Trésors parlants, les sources électroniques comme le Musée virtuel et la banque de données de Canmuse ainsi que les contributions de nos membres. Puis, des contacts téléphoniques et électroniques furent établis avec le personnel des musées partout à travers le Canada et quelques 16 musées en Ontario et au Québec furent visités. En outre, la stagiaire G. Cole, supportée par une subvention de l'Université York, a fait de même sur plusieurs sites au Manitoba et en Saskatchewan, en photographiant et documentant les diverses collections, et elle a initié la construction d'une banque de données des artefacts trouvés. Les ressources du Centre Canadien d'Architecture, de la Bibliothèque de Référence de Toronto et du Musée Royal de l'Ontario ont permis de fournir des informations supplémentaires concernant les édifices, les monuments et les collections diverses. Les membres de la SEEA ont aussi répertorié plusieurs sites en Colombie Britannique.

Les informations sur chaque musée ou institution incluent:
- les renseignements concernant le musée ou le site, et ses origines
- les faits entourant l'acquisition des artefacts
- les données sur les artefacts eux-mêmes

La documentation photographique dans plusieurs cas et l'amélioration de la base de données dans d'autres, demeurent des tâches importantes à accomplir qui nécessiteront la collecte d'informations supplémentaires sur les objets des collections.
 
Le travail initial de création d'une base de données en ligne a débuté. Nous espérons que cette initiative facilitera la mise à jour de son contenu en incluant les musées ou les sites manquants et une plus grande somme d'informations sur certaines collections. 
Musées et Institutions participants:

En développant ses contacts, le Projet a été en mesure de partager information et expertise, tout en agissant comme un centre d'échange pour plusieurs institutions. Parmi ceux qui en bénéficient:

Centre d'Art Agnes Etherington
Galerie de l'UQAM
Musée canadien des Civilisations
Musée du Manitoba 
Musée de la Civilisation du Québec
Musée du Séminaire de Saint Hyacinthe
Musée du Nouveau Brunswick
Musée d'Anthropologie de l'Université de Winnipeg
Musée royal de l'Ontario


Présentations publiques du Projet:
i)  Par des conférences;
Toronto:
De Janvier à Mars 2007. Mark Trumpour " “Ancient Egypt in Canada”. Série de quatre cours présentée par le Musée royal de l'Ontario.

28 Septembre 2007. Mark Trumpour: “Early Canadian Encounters with Egypt”. Conférence présentée sous les auspices du Chapitre de Toronto de la SEEA.

2 Avril 2008. Mark Trumpour et Brian Musselwhite: “Egyptomania: Inspired by Ancient Egypt”. Conférence présentée au Musée royal de l'Ontario.

8 Novembre 2009. Mark Trumpour: “The Father of Egyptology in Canada”. Présentation au «Scholars' Day» au Musée royal de l'Ontario.

Montréal:
8 May 2010.
Martin Girard and Brigitte Ouellet, “Les petits trésors oubliés de la collection égyptienne du Séminaire de St Hyacinthe”. Librairie Monet.

18 Avril 2007. Mark Trumpour:  “Les Premiers Collectionneurs” et Denis Goulet, «L’Égyptomanie au Canada». Conférences présentées par le Chapitre de Montréal de la SEEA. 


ii) À travers des publications:
Girard, Martin, “Le Sarcophage de Nen-oun-n-ef à Québec”. L’Escribe. Vol. 6, no. 1 (Été 2008). iv.

Ouellet, Brigitte. “A la Recherche de l”Égypte Ancienne au Canada”. Toutankhamon, No. 31 (Fév. – Mars 2007)

“National News”. Muse, XXXXIV/6, Nov. – Déc. 2006. 7, 9.

Trumpour, Mark. “Hands Across the Water: Seton-Karr and his Ubiquitous Flint Collections”. Ancient Egypt. Vol. 11 No. 1 (August/September 2010). 52-53

Trumpour, Mark. Newsletter of the Society for the Study of Egyptian Antiquities, Fall 2006, Summer 2007, Winter 2007, Spring 2008, Fall 2008

Trumpour, Mark. “Finding Ancient Egypt…in Canada”. Toronto Sun, 5 August 2007. C7.

Trumpour, Mark, (traduit par N. Brisson). “A la Recherche de l'Égypte Ancienne au Canada: Suite”.  Toutankhamon, No. 44 (Mai – Juillet 2009), 36 – 38

Trumpour, Mark. “Has Anybody Seen our Mummy?” Queen’s Alumni Review. No. 2, 2009. 58

Schultz, Teresa and Trumpour, Mark, “The Father of Egyptology” in Canada. 2009. Journal of the American Research Centre in Egypt, No. 44, 2008. 159 - 167


NOS BUTS FUTURS

Publication d'articles sur:
- Matériel égyptien au Canada provenant de fouilles bien documentées

Publication de livres sur:
- Les collectionneurs anciens et leur matériel au Canada
- L'influence de l'ancienne Égypte sur l'art et l'architecture au Canada
- Les artefacts égyptiens dans les institutions canadiennes

Publication électronique d'informations sur:
- Les sites possédant du matériel égyptien au Canada
- Les sites montrant des influences égyptiennes dans l'art et l'architecture au Canada
Les collaborateurs 

La Société pour l'Étude de l'Égypte ancienne (SSEA / The Society for the Study of Egyptian Antiquities) est une organisation sans but lucratif, incorporée au Canada depuis 1970 et supportée exclusivement pas ses membres. La SEEA possèdent quatre chapitres au Canada (Toronto, Montréal, Calgary et Vancouver) et une filiale américaine. La Société dont le bureau chef est à Toronto a été créée pour stimuler l'intérêt en Égyptologie, assister ceux qui s'y intéressent, qu'ils soient professionnels ou non, dans leurs recherches et leurs activités sur le terrain, et pour parrainer et promouvoir les missions archéologiques en Égypte. La Société compte actuellement 400 membres environ.

Des membres des Chapitres de Toronto, Montréal et Calgary de la Société pour l'Étude de l'Égypte ancienne offrent bénévolement leur temps et contribuent financièrement au projet. Parmi eux: 

Dr. Brigitte Ouellet, coordonnatrice du Projet. Elle est présidente du Chapitre de Montréal de la SEEA, détient un DEC en art du Collège Marie-Victorin, une maîtrise en Histoire du Proche-Orient ancien et un doctorat en Histoire des Religions avec une spécialité Égyptologie de l'Université de Montréal. Elle est chargée de cours à l'Université de Montréal, à l'Université McGill et à l'Université Concordia, et contribue régulièrement à des périodiques spécialisés dans son domaine. Membre  de plusieurs associations égyptologiques, Dr. Ouellet a approfondi la langue égyptienne à l'Université St. Mary, où elle s'est intéressée particulièrement à la traduction de textes de sagesse du Moyen Empire égyptien. Elle entreprendra bientôt son 19ème séjour en Égypte.  

Mark Trumpour, recherchiste et rédacteur en chef. Retraité de la fonction publique et maintenant consultant, Mark a travaillé pour le Ministère des Services à l'enfance et à la Jeunesse de l'Ontario comme analyste principal des politiques, de la recherche de pointe, de l'évaluation des projets et de la rédaction de documents. Il détient un baccalauréat spécialisé avec une mineure en histoire et une maîtrise en administration publique. Son intérêt pour l'Égypte ancienne remonte à sa jeune adolescence. Mark est associé de département au Musée royal de l'Ontario (ROM), siège au Conseil d'Administration de la Société pour l'Étude de l'Égypte ancienne (SEEA / SSEA) et fait partie du Comité exécutif du Chapitre de Toronto de la SEEA. Il a donné des conférences,  publié des articles sur l'Égypte ancienne et a dispensé des cours au ROM. 

Martin Girard, recherchiste. Martin est un membre du Chapitre de Montréal de la SEEA (SSEA). Il détient un diplôme           et a été professeur de          . Il est passionné par l'écriture hiéroglyphique et participe activement au déchiffrement des textes hiéroglyphiques du sarcophage de  Nen-wen-en-ef à Québec. Il dirige présentement ses efforts sur la documentation de la collection d'objets égyptiens du Séminaire de Saint-Hyacinthe.

Gabriele Cole, stagiaire. Notre projet a suscité l'intérêt de Gabriele Cole, étudiante à la maîtrise du programme des Beaux-Arts de l'Université York qui a obtenu de son institution de faire un stage parmi nous. Gabriele détient un baccalauréat spécialisé en Archéologie de l'Université Wilfrid Laurier et un diplôme en muséologie «curatorial studies» de l'Université York. Son vif intérêt pour l'ancienne Égypte s'est exprimé de belle façon lorsqu'elle a créé et supervisé une exposition de la collection Palm à Laurier en 2004. Merci au Dr. Anna Hudson de la faculté des Arts visuels de l'Université York pour son support.

Autres participations. Plusieurs lettres de support au projet ont été reçu de: 
- Consulat général d'Égypte à Montréal; 
- Association des Musées Canadiens et 
- Fédération canadienne des Amis des Musées. 

Organisation du Projet

Le projet est dirigé depuis un bureau de Toronto. L'information reçue s'y concentre et la mise à jour des dossiers s'y fait de façon conjointe en utilisant des fichiers de sauvegarde.

Les autorités du projet sont responsables auprès du Conseil d'Administration de la SEEA de produire un rapport sous la conduite de la présidente du Chapitre de Montréal, Dr. Brigitte Ouellet, qui est elle-même membre du Conseil. Les membres de la SEEA qui fournissent information et photos font de même au bureau chef du projet.

Le pays a été séparé en quatre régions principales pour faciliter la collecte des données: 
- Montréal, comprenant le Québec et les Provinces Maritimes
-Toronto, couvrant l'Ontario, le Manitoba et la Saskatchewan 
- Calgary, comprenant l'Alberta 
- la Colombie Britannique.

Pour consulter la collection égyptienne du Séminaire de Saint-Hyacinthe:

http://www.petitstresorsegyptiens.com/
Une croix de chemin, à la croisée du 4e rang et du rang Sainte-Evelyne à Saint Benoit Labre en Beauce (Qc)
Le 27 septembre dernier, Guillaume Sellier, candidate à la maîtrise en histoire, nous offrait une conférence intitulée

L'Égyptomanie à Montréal: entre inspiration et amalgame (1840-2017)".

Nous vous invitons à consulter son article, disponible ci-dessous, pour en apprendre davantage sur le sujet !